La kinésiologie

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

La Kinésiologie est une méthode d’interrogation et d’harmonisation des énergies du corps, basée sur les principes de santé de la médecine chinoise associée à des techniques d’ostéopathie, de chiropractie et d’acuponcture (via l’acupression).

Son histoire

Les débuts de la kinésiologie date de 1964 au Etat-Unis, lorsque le Dr. George Goodmann – chiropracteur, développe l’Applied Kinésiologie, qui  utilise la pratique du test musculaire de précision, pour pouvoir interroger de manière non verbale l’être humain. C’est l’appréciation de la qualité du réflexe musculaire qui donne une réponse sur la qualité de l’énergie circulant dans notre corps.

C’est lorsqu’il traitait des personnes souffrant de distorsion posturale (comme une épaule plus haute que l’autre) que le Dr George Goodheart a beaucoup travaillé sur des muscles manquant de tonicité. Au fil de ses observations et en se basant sur certains principes physiologiques, il en est venu à établir que toute dysfonction organique, où qu’elle se trouve, se répercute sur un certain muscle. Celui-ci devient alors en état de plus ou moins grande « inhibition », c’est-à-dire qu’il manque de puissance pour résister quand on lui oppose une force contraire.

Goodheart et d’autres chiropraticiens ont mis au point un véritable protocole d’examen général à partir de l’évaluation d’une multitude de réponses musculaires. Chaque examen doit toujours explorer ce que la kinésiologie considère comme les 3 aspects fondamentaux de la santé, sous l’expression triade (triangle) de la santé.

  • L’aspect structurel et postural concerne le squelette, les muscles, les organes et viscères, le système vasculaire et le système nerveux / lymphatique. Un examen en kinésiologie commence toujours par une vérification de l’équilibre postural.
  • L’aspect biochimique concerne le métabolisme, la nutrition et l’influx nerveux.
  • L’aspect psychique concerne les processus émotionnels et spirituels.

Plus tard, entre 1973 et 1980 que le Dr. John Thie, ancien élève du Dr. Goodheart met au point le « Touch For Health« , méthode douce permettant de prévenir les blocages énergétiques répétitifs en harmonisant les principaux méridiens par le biais d’équilibrations énergétiques. Le but principal poursuivit par John Thie était de permettre à tous d’apprendre à reconnaître les mécanismes de son corps, de ressentir ce qui s’y passe et de pouvoir répondre à ces déséquilibres ou ces manques par des techniques de soins simples et applicables pour soi ou sa famille facilement. Cette méthode devient le « tronc commun » de la kinésiologie moderne.

Il existe plusieurs branches de la kinésiologie moderne :
  • One Brain (Gordon Strokes)
  • Brain Gym (Paul Dennison)
  • Hyperton X (Franck Mahony)
  • PKP (Bruce Dewe M.D.)
  • Kiné Structurelle
  • Wellness Kinesiology
  • Kiné Animaux
  • Sport Touch
  • Bio-Résonnance Kiné
  • Stress Release
La kinésiologie évolue constamment, les techniques de base sont agrémentées des nouvelles techniques et des expériences faites. D’ailleurs l’IKC, International Kinesiology College partage l’ensemble des informations réunies pour démontrer que cette approche peut aider toute personne à être plus heureuse, en meilleure santé et peut retrouver son plein potentiel dans chaque domaine de sa vie.
En résumé, la kinésiologie nous permet de contribuer à un « monde meilleur » propre à soi par une approche naturelle de la santé.